Les membres du cabinet

Blanche Magarinos-Rey, avocate fondatrice

Diplômée des Universités de Montpellier, Constance (Allemagne) et Paris Panthéon-Sorbonne, Blanche MAGARINOS-REY  a prêté serment le 4 avril 2006. 

 

Elle est titulaire d’un diplôme d’études approfondies (DEA – ex-Master II Recherche) en Droit de l’Environnement, ainsi que d’un diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS – ex-Master II Professionnel) en Droits de l’Urbanisme et des Travaux Publics, tous deux réalisés à l’Université de Paris Panthéon-Sorbonne.

 

Ses expériences au sein de la société EIFFAGE T.P. et du Conseil d'Etat lui ont fait connaître le monde de l'entreprise, ainsi que le milieu judiciaire. 

 

Ses attaches familiales lui ont permis d’acquérir la maîtrise de cinq langues (français, anglais, espagnol, allemand et portugais).

 

En France, elle intervient devant les juridictions de tous ordres, lorsque le litige porte sur l’un des champs de compétence du cabinet au fond (environnement, urbanisme, droits de l'Homme...).

 

A l’étranger, son activité est plus volontiers orientée vers le conseil et les relations publiques/lobbying, à l’égard des institutions publiques et des opérateurs privés. 

 

Ici, quelques exemples de ses interventions dans la Presse... 



Adeline Paradeise, juriste

Diplômée des Universités de Tours et de Paris Panthéon-Sorbonne, Adeline Paradeise prêtera serment à la fin de l’année 2019.

 

Elle est titulaire d’un Master II Recherche en Droit de l’Environnement réalisé à l’Université de Paris Panthéon-Sorbonne, où elle poursuit actuellement une thèse sur le droit de chacun à respirer un air sain.

 

Elle a pu approfondir sa connaissance du droit de l’environnement et du droit public lors de ses expériences au sein de cabinets d’avocats spécialisés et de la Cour administrative d’appel de Nantes. Elle a également pu y développer sa maîtrise de la stratégie contentieuse et de la rédaction d’actes.

 

Ses activités au sein de l’Université, en tant que doctorante et chargée d’enseignements dirigés en droit administratif, la conduisent à intervenir au sein de divers colloques en droit de l’environnement.


Myele Rouxel, élève avocate

Diplômée de l’École de droit de Sciences Po Paris, Myele ROUXEL a développé une expertise en droit international de l’environnement et en droit du changement climatique au sein d’un L.L.M de l'Université d'Édimbourg. Elle est actuellement élève avocate.

 

Ses expériences au sein de cabinets parisiens reconnus en droit public, en droit européen et en droit des affaires lui ont permis de maîtriser la stratégie contentieuse et la rédaction d’actes, ainsi que la gestion de risques dans le cadre d’activités de conseil.

 

Elle a également acquis des connaissances étendues en droit de la consommation et en droit agricole grâce à des travaux de recherche sur l’information du consommateur en matière de bien-être animal effectués dans le cadre de la Clinique de l’École de droit de Sciences Po.

 

Ses années d’études à l’étranger (Royaume-Uni, États-Unis, Chine) lui ont permis de maîtriser l’anglais et le chinois. 

 

Elle finalise actuellement son mémoire de L.L.M sur les règles d’application de l’Accord de Paris adoptées lors de la COP 24 et relatives à la transparence des engagements des États et au suivi des mesures adoptées.


Lucile de Marliave, secrétaire

Diplômée du King’s College London et de la School of Oriental and African Studies (SOAS), Lucile de Marliave s'est spécialisée en sciences politiques avec un fort accent porté sur la zone Iran-Moyen Orient.

 

Elle s’est familiarisée avec les enjeux environnementaux du Moyen-Orient à travers une majeure en économie du développement à la SOAS et s’intéresse particulièrement aux enjeux liés à l’eau.

 

Ses années d’études à l’étranger (Royaume-Uni, Iran) lui ont permis de maîtriser l’anglais et le persan. 

 

Elle a par ailleurs rédigé son mémoire de Master sur les relations diplomatiques entre l’Iran et le Saint-Siège lors des négociations de l’accord de Vienne portant sur le nucléaire iranien (JCPOA). 

 

Elle est à votre disposition pour répondre à vos questions du mercredi au vendredi inclus.


Le cabinet

"Je crois à l'amour, je crois à la beauté, je crois à la justice, je crois malgré tout que dans cette terre le bien l'emporte sur le mal et que les hommes créeront Dieu."

 

Anatole France 

Notre vision

Fondamentalement, nous aspirons à un monde où l’Etat de droit, ses institutions, ses acteurs et ses différentes législations conjuguent leurs efforts dans le but de protéger le Vivant, sous toutes ses formes. 

 

Dans cet environnement juridique idéal, les sociétés humaines seront libres et conscientes et auront trouvé l’harmonie juste avec le Vivant, grâce, notamment, à une sensibilité accrue pour la beauté.

 

Notre mission

Le cabinet Artemisia s'est donné pour mission de favoriser l’accès au droit et à la justice pour les acteurs de la société civile engagés dans la protection de l’environnement et la sauvegarde des droits de l’Homme, par des activités de conseils, d'accompagnement juridique, d'assistance et de représentation en justice, et ce sur la base d'honoraires symboliques ou même pro bono, aussi souvent que possible. 

 

Concrètement, il s'agit de soutenir le dynamisme de la société civile par :

  • des conseils opérationnels,
  • un accompagnement juridique pour des campagnes de long terme, 
  • la prise en charge de contentieux judiciaires,
  • des actions de plaidoyers, ou "lobbying", basées sur des relations de confiance et de coopération avec les décideurs publics et les journalistes,
  • la participation à des conférences, forums, débats publics, la publication d'articles, de manuels pratiques, et l'organisation d'ateliers en droit de l’environnement.

Nos valeurs

 

Dans son travail et son organisation, le cabinet s'engage à respecter et mettre en oeuvre les valeurs suivantes:

  • Sens du service :  aspiration à venir en aide à ceux qui le demandent, avec bonne volonté et désintéressement
  • Compétence : délivrer un service d’excellence et offrir des solutions innovantes en faisant le meilleur usage possible des outils disponibles
  • Engagement : fournir un accompagnement bienveillant et intéressé à la cause
  • Loyauté : être fidèle aux engagements pris vis-à-vis des clients et partenaires et agir dans la transparence et l’authenticité
  • Délicatesse : respecter les interlocuteurs et les usages de courtoisie de la profession
  • Respect : tolérance vis-à-vis du parcours et des motivations profondes des clients et partenaires et non-ingérence dans leurs choix et orientations
  • Plaisir : agir avec bonne humeur et savoir reconnaître et célébrer les aspects positifs des cheminements à réaliser et des résultats obtenus