Les membres du cabinet

Blanche Magarinos-Rey, avocate fondatrice

Diplômée des Universités de Montpellier, Constance (Allemagne) et Paris Panthéon-Sorbonne, Blanche MAGARINOS-REY  a prêté serment le 4 avril 2006. 

 

Elle est titulaire d’un diplôme d’études approfondies (DEA – ex-Master II Recherche) en Droit de l’Environnement, ainsi que d’un diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS – ex-Master II Professionnel) en Droits de l’Urbanisme et des Travaux Publics, tous deux réalisés à l’Université de Paris Panthéon-Sorbonne.

 

Ses expériences au sein de la société EIFFAGE T.P. et du Conseil d'Etat lui ont fait connaître le monde de l'entreprise, ainsi que le milieu judiciaire. 

 

Ses attaches familiales lui ont permis d’acquérir la maîtrise de cinq langues (français, anglais, espagnol, allemand et portugais).

 

En France, elle intervient devant les juridictions de tous ordres, lorsque le litige porte sur l’un des champs de compétence du cabinet au fond (environnement, urbanisme, droits de l'Homme...).

 

A l’étranger, son activité est plus volontiers orientée vers le conseil et les relations publiques/lobbying, à l’égard des institutions publiques et des opérateurs privés. 

 

Ici, quelques exemples de ses interventions dans la Presse... 



Myele Rouxel, juriste

Myele ROUXEL travaille au sein du cabinet depuis un an, en parallèle de sa formation à l’École de formation professionnelle des Barreaux de la Cour d’appel de Paris. Elle prêtera serment à la fin de l’année.

 

Myele ROUXEL dispose d’une double compétence : elle est diplômée du master de droit économique de Sciences Po Paris et du Master of Laws (LL.M) de droit international de l’environnement et du changement climatique de l'Université d'Édimbourg.

 

A l’échelle française, elle a acquis des connaissances étendues en droit agricole grâce à des travaux de recherche sur l’information du consommateur en matière de bien-être animal effectués dans le cadre de la Clinique de l’École de droit de Sciences Po et récompensés par le prix Anthony Mainguené.

 

A l’échelle internationale, elle dispose d’une expertise particulière en droit du changement climatique. Son mémoire de LL.M, qui a fait l’objet d’une publication dans une revue scientifique, portait en effet sur les règles d’application de l’Accord de Paris adoptées lors de la COP 24. Elle est en outre familière du système juridique anglo-saxon grâce à des études de droit américain à la Cornell Law School.

 

Forte de deux ans d’expérience au sein de cabinets parisiens reconnus en droit public, en droit européen et en droit des affaires, elle maîtrise la stratégie contentieuse et la rédaction d’actes ainsi que le conseil dans le cadre de plaidoyers législatifs.

 

Grâce à son cursus à l’étranger (Royaume-Uni, États-Unis), elle parle couramment anglais. Elle a également acquis de solides notions de mandarin lors d’une année d’études en Chine.


Manon François, assistante juridique à temps partiel /stagiaire chargée de mission en droit de l’environnement à temps partiel

Titulaire d’un Master II bilingue des droits de l’Europe réalisé en France et en Allemagne, Manon FRANÇOIS s’est spécialisée en droit international européen, droit comparé et en droit de l’environnement.

 

Dans ce cadre, elle s’est particulièrement intéressée aux enjeux liés à la protection de la biodiversité agricole en rédigeant en langue française et allemande un mémoire de recherche portant sur la protection juridique française, allemande et européenne de la biodiversité et ses contraintes : le cas des semences.  

 

Elle a également pu approfondir ses connaissances en droit public français, en droit comparé franco-allemand et en droit européen lors de son expérience au sein du Centre de recherches et de diffusion juridiques du Conseil d’État. 

 

Ses années d’études passées à l’étranger (Francfort, Berlin) lui ont permis de maîtriser l’anglais et l’allemand.

 

Elle est à votre disposition, en qualité d'assistante, pour répondre à vos questions du mercredi au vendredi inclus.  


Aude Sany, stagiaire

Aude SANY sera diplômée en juin 2020 d’un Master 2 de « Politiques publiques – Spécialité  Administration publique » de l’Ecole d’Affaires Publiques de Sciences Po Paris. Après un cursus en classes préparatoires « Khâgne B/L » (littérature et sciences sociales) et l’obtention de deux licences en « Sciences Sociales » et « Droit économie et gestion », Aude SANY a ainsi suivi une formation en droit public (droit constitutionnel, droit administratif et droit public européen). 

 

Par ailleurs, Aude SANY a eu différentes expériences professionnelles dans le domaine de la protection de l’environnement. Après avoir travaillé avec le journaliste David Bornstein sur des projets de films documentaires sur des sujets environnementaux, Aude SANY a travaillé pour le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), dans le cadre d’un stage de recherche scientifique sur l’agroécologie au Kenya. Elle a ainsi pu se former tant sur les questions scientifico-techniques des pratiques agronomiques que sur leur cadre légal. 

 

Ses différentes expériences professionnelles dans un contexte international anglophone lui ont assuré une bonne maîtrise de l’anglais parlé et écrit, ainsi qu’une bonne maîtrise du swahili à l’oral. Elle parle et écrit correctement l’espagnol. 


Le cabinet

"Je crois à l'amour, je crois à la beauté, je crois à la justice, je crois malgré tout que dans cette terre le bien l'emporte sur le mal et que les hommes créeront Dieu."

 

Anatole France 

Notre vision

Fondamentalement, nous aspirons à un monde où l’Etat de droit, ses institutions, ses acteurs et ses différentes législations conjuguent leurs efforts dans le but de protéger le Vivant, sous toutes ses formes. 

 

Dans cet environnement juridique idéal, les sociétés humaines seront libres et conscientes et auront trouvé l’harmonie juste avec le Vivant, grâce, notamment, à une sensibilité accrue pour la beauté.

 

Notre mission

Le cabinet Artemisia s'est donné pour mission de favoriser l’accès au droit et à la justice pour les acteurs de la société civile engagés dans la protection de l’environnement et la sauvegarde des droits de l’Homme, par des activités de conseils, d'accompagnement juridique, d'assistance et de représentation en justice, et ce sur la base d'honoraires symboliques ou même pro bono, aussi souvent que possible. 

 

Concrètement, il s'agit de soutenir le dynamisme de la société civile par :

  • des conseils opérationnels,
  • un accompagnement juridique pour des campagnes de long terme, 
  • la prise en charge de contentieux judiciaires,
  • des actions de plaidoyers, ou "lobbying", basées sur des relations de confiance et de coopération avec les décideurs publics et les journalistes,
  • la participation à des conférences, forums, débats publics, la publication d'articles, de manuels pratiques, et l'organisation d'ateliers en droit de l’environnement.

Nos valeurs

 

Dans son travail et son organisation, le cabinet s'engage à respecter et mettre en oeuvre les valeurs suivantes:

  • Sens du service :  aspiration à venir en aide à ceux qui le demandent, avec bonne volonté et désintéressement
  • Compétence : délivrer un service d’excellence et offrir des solutions innovantes en faisant le meilleur usage possible des outils disponibles
  • Engagement : fournir un accompagnement bienveillant et intéressé à la cause
  • Loyauté : être fidèle aux engagements pris vis-à-vis des clients et partenaires et agir dans la transparence et l’authenticité
  • Délicatesse : respecter les interlocuteurs et les usages de courtoisie de la profession
  • Respect : tolérance vis-à-vis du parcours et des motivations profondes des clients et partenaires et non-ingérence dans leurs choix et orientations
  • Plaisir : agir avec bonne humeur et savoir reconnaître et célébrer les aspects positifs des cheminements à réaliser et des résultats obtenus